Bac 2019 TPE : 6 conseils pour la présentation orale

La présentation orale du TPE approche à grands pas. Je vous donne 6 conseils pour être fin prêt le jour de l’oral devant le jury.


.

1. Mettre par écrit ce qu’on l’on veut dire

L’erreur est de penser que paraphraser des passages de sa production fera l’affaire. L’oral se prépare et pour cela il est impératif de passer d’abord par l’étape de l’écriture. Attention, il ne s’agit pas de faire une dissertation. Ce sont des points de repères ou un plan qui permettront de garder le fil conducteur de son discours tout en conservant sa spontanéité. Cela rend la présentation plus dynamique et interactive. Rien n’est plus rébarbatif pour un jury que d’entendre un élève réciter par cœur ou lire un texte sans lever le nez de sa feuille.


2. Gérer sa prise de parole


Rappelons que chaque élève dispose au total de 10 minutes réparties en deux périodes de 5 minutes. Autrement, 5 mn pour la présentation du projet et 5 mn de discussion avec le jury. Cela signifie que pour un groupe de 2 candidats, l’intervention totale dure 20 minutes, 30 minutes pour un groupe de 3 candidats, et 40 minutes pour un groupe de 4. Pour rendre l’exposé plus interactif et dynamique, il vaut mieux éviter que chaque élève prenne la parole successivement mais plutôt alterner les prises de paroles. Par exemple, si c’est un groupe de 4 élèves: A introduit la présentation, puis B assure les transitions, enfin C et D alternent la prise de parole. Cela montre qu’on veut intéresser le jury, et cela fait passer le message qu’il y a eu un véritable travail de préparation de l’intervention.


3. Etre original mais sans en faire trop non plus


La présentation a pour but de restituer les points essentiels du TPE. On peut aussi en profiter pour expliquer le cheminement du TPE, les difficultés rencontrées, ce qui peut être dit en introduction (pourquoi ce thème) et en conclusion (les difficultés rencontrées et ce que vous en avez retenu).

Pour l’originalité, Le TPE peut être illustré par un diaporama, un blog, une courte vidéo, sous forme d'un magazine par exemple mais ce n’est pas une obligation. On peut aussi faire un petit sketch qui dynamise la reprise des points clés. Il est nécessaire toutefois de s’assurer par les professeurs qui encadrent le TPE que le jury n’est pas hostile par principe, à ces efforts d’originalité.


4. s’entraîner et répéter la présentation

Il ne faut pas hésiter à s’entraîner et répéter plusieurs fois afin de trouver le bon rythme et pour cela il faut se chronométrer. Ayez en tête qu’en situation de stress, on a tendance à parler très vite ; donc forcez-vous à faire une pause (comptez jusqu’à 3 dans votre tête) à chaque fin de phrase.


5. Répétition générale


Une fois que le groupe se sent prêt, il est nécessaire et très utile d’avoir un avis externe. Autrement dit, il faut vous mettre en situation et devant des adultes de préférence. Le mieux est de répéter devant les parents de chaque membre du groupe. Ils souligneront les principaux défauts à corriger. C’est là aussi qu’on se rend compte du temps que durera vraiment la présentation.


6. Ne pas considérer les questions du jury comme des tentatives pour piéger l’élève

Si le jury demande des éclaircissements ou souligne des contradictions et des insuffisances, ne vous braquez pas. Il ne cherche pas à vous piéger mais à vous tendre une perche. Un travail n’est jamais parfait et si vous êtes en mesure d’expliquer les points faibles de votre travail, le jury tiendra compte votre argumentation. Souvent c’est cet échange final qui détermine les 2 notes sur 6. Aussi, l’échange, la réactivité, la coopération des candidats permettent de tirer vers le haut la note attribuée.


A propos
Suivez-moi sur :
  • Facebook - Black Circle
Retrouvez-moi aussi sur mon site de
consultations psychologiques en ligne
Coordonnées

Siret : 388 893 935 00048

N° ADELI: 859305039

+33(0)680166483

Me contacter

Support

© 2016 Conseil Orientation Scolaire | Le Quément-Orieux