Le DUT fait peau neuve et devient le B.U.T


Le DUT, diplôme universitaire de technologie, fait peau neuve et passe de Bac+2 à Bac + 3 pour s’harmoniser avec le système européen LMD (Licence-Master-Doctorat) afin de favoriser les passerelles avec les licences. Il porte maintenant le nom de BUT pour Bachelor Universitaire de Technologie et devient le nouveau diplôme de référence des IUT.


Comme pour l’ancien DUT, c’est la plateforme Parcoursup qui gère les candidatures et la sélection se fait de la même façon sur dossier (résultats scolaires) et selon les établissements, la passation possible de tests ou/et entretiens.


La moitié des effectifs devraient être attribués aux élèves des bacs technologiques. En intégrant un BUT, les étudiants bénéficient d’un parcours intégré en 3 ans, sans sélection supplémentaire pour atteindre le grade licence.


Organisation des études

Comme pour l’ancien DUT, le BUT se prépare en IUT (Institut Universitaire de Technologie) qui est une structure interne de l’université. L’avantage de l’IUT par rapport à l’université, est qu’il offre un encadrement renforcé aux étudiants. De plus, la validation des unités d’enseignements (UE) se fait sur contrôle continu et non sous forme de partiels comme à l’université. Cela peut être rassurant pour les élèves qui gèrent difficilement leur stress face aux examens.


La formation se déroule donc maintenant sur 6 semestres (au lieu de 4) et alterne cours théoriques (CM), travaux pratiques (TP) et travaux dirigés (TD) en petits groupes. Des stages (entreprise ou à l’étranger via le programme Erasmus) sont également intégrés au cursus (parfois dès la 1ère année ou plus généralement sur les deux dernières années, voire uniquement la 3ème année du cursus).


La formation est fortement structurée autour de situations professionnelles (600 heures de projets, de 22 à 26 semaines de stage).

Le rythme de travail est soutenu (35 h/semaine en moyenne) auquel vient s’ajouter le travail personnel (DM) et les cours sont obligatoires. Les absences non justifiées pénalisent l’étudiant car elles conditionnent le passage d'une année à l'autre et l'obtention du diplôme.

Enfin, la formation peut se suivre en alternance sur tout ou une partie du cursus.


Le contenu des enseignements

Il existe 24 mentions de BUT : 16 du secteur industriel (informatique, génie thermique et énergie, génie biologique etc...) et 8 du secteur des services (carrières juridiques, carrières sociales par exemple), avec, pour chacune, des enseignements communs.

Certains parcours commencent au 3e semestre avec, pour chacun, des enseignements spécifiques.


2/3 du programme est national et pour 1/3 du volume d’heures, des adaptations locales sont mises en place pour tenir compte de la réalité du monde du travail et de l’environnement local.

https://www.iut.fr/formations-et-diplomes/le-bachelor-universitaire-de-technologie.html


Et après ?

Après validation du BUT (Bac+3), plusieurs options sont possibles :

· Soit une insertion dans le monde du travail

· Soit une poursuite d’études :

o A l’université en Master 1 (sur dossier et entretien)

o Ecoles d’ingénieurs pour les étudiants les mieux classés : dossier, entretien, examen selon les écoles.

o Ecoles de commerce et de gestion : Le nombre de places varie selon les écoles.


Après validation des 4 premiers semestres du BUT, il est possible aussi d’intégrer l’université en Licence 2 ou L3 sur avis de la commission pédagogique de l’université visée. De même, certaines écoles d’ingénieurs proposent des concours spécifiques à bac + 2. Cependant, pour augmenter ses chances, il est recommandé de passer par une prépa ATS en 1 an dans l'une des spécialités proposées, selon son projet : biologie ; ingénierie industrielle ; génie civil ; métiers de la chimie.

11 vues
A propos
Suivez-moi sur :
  • Facebook - Black Circle
Retrouvez-moi aussi sur mon site de
consultations psychologiques en ligne
Coordonnées

Siret : 388 893 935 00048

N° ADELI: 859305039

+33(0)680166483

Me contacter

Support

© 2016 Conseil Orientation Scolaire | Le Quément-Orieux